Banner MAÎTRISE DES TEMPERATURES
Netafim France
le 20/10/2021
Tous les articles

MAÎTRISE DES TEMPERATURES

Netafim France
le 20/10/2021
Tous les articles

Reproduire les conditions climatiques des grands vignobles peut, dans une certaine mesure, être réalisé grâce à la micro-aspersion. En effet, nous sommes de plus en plus convaincus que le microclimat des grappes peut avoir une incidence non négligeable sur la concentration de certains arômes du vin. Ainsi, plusieurs expérimentations ont prouvé qu’une très forte température (au delà de 35°c) modifiait le métabolisme des baies.

Quel est le dispositif technique nécessaire ?
Deux techniques existent aujourd’hui :

  • Afin d’abaisser la température autour de la zone fructifère des ceps, la première technique consiste à installer, sur chaque piquet de palissage, des micro-asperseurs, diffusant de fines gouttelettes qui retombent en pluie sur le feuillage de la vigne. Seul le rang de vigne est rafraîchi, le sol de l’inter-rang reste sec.

  • La seconde technique consiste à installer un système de cooling qui brumise de l’eau directement sur les grappes.

Dans les deux cas, la modification du microclimat des grappes présente de nombreux avantages. En climat chaud, maintenir une température plus fraîche que l’air ambiant apporte pour des cépages blancs une expression aromatique de type thiol (arôme de pamplemousse, fruit de la passion) plus marquée.

Quant aux rouges, les profils aromatiques des vins sont plus du type «fruit frais». Cette maîtrise des températures des grappes n’est possible qu’en maintenant un feuillage important et aéré qui évite la surexposition des baies.

En effet, la chute de la température peut atteindre de -5 à -7 °C par rapport à l’air ambiant en pleine journée.
Cette nouvelle conduite du vignoble n’en est qu’à son début.

 

Votre avis nous intéresse !

Nous apprécions vos commentaires et suggestions!