Arroser en toute sécurité sans mouiller la chaussée :

  • Ne pas projeter de l’eau sur la chaussée: En optant pour un arrosage goutte à goutte de surface ou enterré qui localise l’eau sur les zones végétales sans débordement ni dérive sur les voiries

  • Arroser là ou il le faut: Peu importe la taille des plantes ou même la forme de votre massif, la flexibilité et la souplesse des systèmes goutte à goutte s’adaptent parfaitement à votre créativité.

  • Limiter l’entretien de vos créations: Enterrer l’arrosage goutte à goutte à -15/-20 cm (selon votre sol et vos plantes) en maitrisant la pression des adventices et renforçant la résistance aux bio agresseurs de vos végétaux.

  • Economie d’eau: A même le sol le goutte à goutte n’est pas à la merci des vents et grâce à son faible débit chaque goutte est valorisée.

  • Arroser au bon moment: Les faibles demandes en débit ou en pression des goutteurs permettent un arrosage au moment que vous estimez le plus opportun.

Goutte à goutte enterré :

  • Augmenter la durabilité des système: Enterré, le goutte à goutte se trouve à l’abris des regards malveillants

  • Economie d’eau: A même le système racinaire le goutte à goutte enterre permet de diminuer considérablement les arrosages pour encore plus d’économie d’eau.

  • Préserver la structure de vos sols: L’eau n’impacte pas le sol, elle est diffusée par capillarité. La structure est donc préservée et avec un milieu plus propice au développement racinaire.

  • Favoriser le biotope de vos sols: En privilégiant un arrosage passif comme le goutte à goutte, qui se diffuse par la capillarité et préserve la structure de vos sols, vous contribuez au développement de la vie des sols et par la même à la résilience de vos végétaux face aux aléas et bio agressions.

FAQs

FAQ - On nous pose souvent la question…

  • Quel espacement entre les lignes ?

  • Comment se protéger des risques de colmatage ?

  • Quelle durée d’arrosage ? 

    Il convient dans un premier temps de connaitre la pluviométrie de votre installation, donc la capacité de votre système d’arrosage en apport L/m² ou mm/m² (10 L/m² = 1 mm/m²).
    Dans un deuxième temps il vous faut connaitre le besoin en eau journalier de votre culture (Kc) et l’evapo-transpiration potentielle de la période (ETp)
    L’arrosage doit compenser les déficits de pluviométrie, il faudra donc soustraire les pluies de vos apports.
    Par exemple pour une culture tomate au stade floraison de 3eme bouquet : le besoin (Kc) est de 0.9 x l’ETp. Si l’ETp est de 6 mm/jour, les besoins seront alors de 5.4 l/jour. Le goutte à goutte a des goutteurs tous les 30 cm avec un débit de 1.6 l/h par goutteur, soit une pluviométrie de 5.3 L/h. Il faudra alors ici arroser 62 minutes / jour.
    Ces temps d’arrosage doivent etre ajustés en fonction des variétés car il existe une grande variabilité de besoins dans une même espèce végétale.

  • Les racines peuvent-elles boucher le goutte à goutte enterré ?

    Avec du goutte à goutte posé a même le sol le risque d’intrusion racinaire est nul, mais il est présent quand le goutte à goutte est enterré. Dans le cas d’une irrigation en goutte à goutte enterré, il faut impérativement installer des goutteurs anti-intrusion racinaire : UNITECHLINE ou BIOLINE. Il est également nécessaire d’éviter de longues périodes sans arrosage.

Solutions recommandées pour l'arrosage des ronds points et bords de chaussées

Technet™ Category.Products

Technet™

Lire la suite
UniTechline™ AS Category.Products

UniTechline™ AS

Lire la suite

Prévisions météo pour

Contactez-nous

Contactez-nous

Contactez-nous et nous pourrons discuter de ce dont vous avez besoin.

Contactez-nous