Gérer au plus fin l’arrosage des arbres pour atténuer les pôles de chaleurs

  • Le goutte à goutte est un outil puissant pour la lutte des montées de températures en ville: Sa gestion simple et précise, offre plus de maitrise dans la gestion des apports et augmente les effets bénéfiques des végétaux.

  • L’albedo: un développement rapide et harmonieux de arbres en villes permette d’augmenter les surfaces ombragées.

  • La transpiration: Une alimentation en eau maitrisée permet une activité végétale accrue, et part là une meilleur transpiration du vegetal pour un climat plus frais.

  • Les vents: Les zones végétales correctement arrosées crées, à l’échelle de la ville, des vents utiles pour le rafraichissement et la qualité de l’air.

Développer un système racinaire avec une bonne gestion des arrosages en goutte à goutte :

  • Gérer les temps d’arrosage pour un bon ancrage de l’arbre: Une gestion réfléchie et maitrisée des temps d’arrosage en goutte à goutte permet de positionner le bulbe d’eau au niveau du système racinaire. Avec des arrosages de courte durée mais fréquents, l’eau sera positionnée en surface. En augmentant les temps d’arrosage et en diminuant les fréquences, l’eau sera positionnée plus en profondeur pour un meilleur ancrage des arbres. Les sols hydromorphes ou imperméables sont souvent à l’origine d’un mauvais développement racinaire.

  • Limiter le ressuyage: Le goutte à goutte apporte de l’eau en plusieurs points (goutteurs), cette répartition limite fortement l’apparition de chemins préférentiels qui entrainent de fortes pertes en eau.

  • L’hydromorphie des sols: L’eau n’impacte pas le sol, elle est diffusée par capillarité. La structure est donc préservée et avec un milieu plus propice au développement racinaire sans asphyxie néfaste aux racines et à la vie du sol.

FAQs

FAQ - On nous pose souvent la question…

  • Quel espacement entre les lignes ?

  • Comment se protéger des risques de colmatage ?

  • Quelle durée d’arrosage ? 

    Il convient dans un premier temps de connaitre la pluviométrie de votre installation, donc la capacité de votre système d’arrosage en apport L/m² ou mm/m² (10 L/m² = 1 mm/m²).
    Dans un deuxième temps il vous faut connaitre le besoin en eau journalier de votre culture (Kc) et l’evapo-transpiration potentielle de la période (ETp)
    L’arrosage doit compenser les déficits de pluviométrie, il faudra donc soustraire les pluies de vos apports.
    Par exemple pour une culture tomate au stade floraison de 3eme bouquet : le besoin (Kc) est de 0.9 x l’ETp. Si l’ETp est de 6 mm/jour, les besoins seront alors de 5.4 l/jour. Le goutte à goutte a des goutteurs tous les 30 cm avec un débit de 1.6 l/h par goutteur, soit une pluviométrie de 5.3 L/h. Il faudra alors ici arroser 62 minutes / jour.
    Ces temps d’arrosage doivent etre ajustés en fonction des variétés car il existe une grande variabilité de besoins dans une même espèce végétale.

  • Les racines peuvent-elles boucher le goutte à goutte enterré ?

    Avec du goutte à goutte posé a même le sol le risque d’intrusion racinaire est nul, mais il est présent quand le goutte à goutte est enterré. Dans le cas d’une irrigation en goutte à goutte enterré, il faut impérativement installer des goutteurs anti-intrusion racinaire : UNITECHLINE ou BIOLINE. Il est également nécessaire d’éviter de longues périodes sans arrosage.

Solutions recommandées pour l'arrosage des arbres d’ornements

Technet™ Category.Products

Technet™

Lire la suite
UniTechline™ AS Category.Products

UniTechline™ AS

Lire la suite

Prévisions météo pour

Contactez-nous

Contactez-nous

Contactez-nous et nous pourrons discuter de ce dont vous avez besoin.

Contactez-nous